Le 17 août 2010, au terme d’une expédition du Bangladesh à la France via l'océan Indien et la mer Rouge, le petit voilier de pêche Tara Tari avait démontré qu’on peut fabriquer des bateaux en utilisant un composite à base de fibre de jute. Cette alternative à la fibre de verre présente des avantages écologiques et économiques considérables pour le développement du Bangladesh. Six mois plus tard à Dhaka, l'association Watever fondait un laboratoire de recherche sur les biocomposites pour développer cette nouvelle utilisation de la fibre de jute.

vendredi 4 juin 2010

La (sur)vie à bord

Photo de l'équipage au petit matin à un mouillage du détroit de Gubal. Corentin, le "captain", dort dans le carré (qui est aussi la cuisine, la salle des machines et la soute). Arthur, le "mousse" a sa couchette dans le cockpit, sur le radeau de survie. Baromètre et alarme pour les dérapages d'ancre, il fait son rapport météo chaque matin pendant que le capitaine prépare le petit déjeuner.
L'agencement "open space" de la cuisine à été pensé de telle manière qu'il est possible de faire chauffer son café tout en nettoyant le moteur et en écopant.

1 commentaire:

  1. DreamHost is ultimately one of the best web-hosting company with plans for any hosting requirements.

    RépondreSupprimer